Quels sont les actes médicaux les plus adaptés à la téléconsultation ?

Quels sont les actes médicaux les plus adaptés à la téléconsultation ?

La téléconsultation permet de mettre en contact un professionnel de santé et un patient grâce à une connexion internet, par ordinateur, tablette ou smartphone interposé. Si ce concept existe depuis plusieurs années, il s’est véritablement démocratisé au début de l’année 2020, lors de la crise du Coronavirus. Au cours de cette période, la téléconsultation a permis de limiter significativement la transmission du virus de patients à médecins traitants. Bien sûr, la téléconsultation peut être envisagée dans d’autres cas de figure. Quels sont-ils ? C’est justement ce que nous allons voir, dès à présent.

L’Assurance Maladie autorise le médecin à recourir à la téléconsultation, pour n’importe quel motif

C’est vrai, qu’il s’agisse d’une consultation pour une maladie aigüe ou chronique, ou n’importe quel autre motif, l’Assurance Maladie laisse le choix au praticien d’organiser une consultation à distance, ou une consultation plus classique en cabinet. De ce fait, tous les actes médicaux cliniques peuvent être réalisés en téléconsultation. Cependant, comme nous allons le voir, cet examen à distance est plus approprié pour certains actes que pour d’autres.

La téléconsultation, idéale pour les consultations cliniques de base

  • La téléconsultation pour les infections ou les inflammations : à distance, le médecin traitant est en mesure de diagnostiquer un rhume ou des symptômes grippaux et de fournir au patient une ordonnance.
  • La téléconsultation, pour diagnostiquer les troubles mineurs : les troubles digestifs, du sommeil, mais aussi quelques infections bénignes ou des cystites peuvent être pris en charge via une consultation à distance.
  • La téléconsultation, pour certains problèmes de peau : le médecin peut proposer une consultation à distance à un patient souffrant d’acné par exemple, d’éruptions sans gravité, et même de psoriasis.

La téléconsultation est recommandée pour le suivi des patients souffrant de maladie chronique

C’est vrai, la téléconsultation est particulièrement recommandée dans le suivi des maladies chroniques, comme l’asthme par exemple, l’hypertension artérielle, certaines maladies mentales, ou encore la bronchopneumopathie chronique obstructive. La consultation à distance permet donc un excellent suivi de l’évolution de la maladie. Pour le patient, c’est l’occasion de limiter les déplacements tout en profitant d’une prise en charge optimale, dans le respect du parcours de soins.

La téléconsultation est recommandée dans de nombreuses situations

  • L’orientation des patients vers un spécialiste : à la suite d’une téléconsultation, le médecin traitant peut orienter le patient vers un autre professionnel de santé, toujours dans l’objectif d’optimiser le parcours de soins.
  • La lecture des résultats de laboratoire : au lieu de se déplacer au cabinet médical, le patient peut prendre rendez-vous en téléconsultation pour connaître ses résultats d’analyses. D’ailleurs, les plateformes de téléconsultation permettent le transfert de documents.
  • Le renouvellement des ordonnances : là encore, la téléconsultation évite au patient de se déplacer.

Si la téléconsultation s’est démocratisée en ce début d’année 2020, ce concept est toutefois perfectible et peut même être envisagé pour d’autres actes médicaux, comme la prise en charge des patients en Ehpad, par exemple. Cependant, certaines interventions ne peuvent pas être réalisées à distance aussi, une grande majorité des professionnels de santé ne peuvent profiter de la téléconsultation à l’heure actuelle.

À propos de l’auteur

Assistance administrator